Guy Hoquet Saint Quay Portrieux : LE VIAGER - Guy Hoquet Saint Quay Portrieux - Page 23 immobilier saint quay portrieux , immobilier etables sur mer , immobilier saint-quay-portrieux , immobilier binic , immobilier plourhan , immobilier lantic La référence de l'immobilier sur Saint Quay Portrieux et sa région immobilier Saint-Quay-Portrieux, Saint Quay, Binic, Etables sur mer, Saint-Brieuc, Plouha, Plérin - Appartement, Cession de bail, Chateau, Corps de ferme, Demeure de Prestige, Entrepôt / Local industriel, Entreprise, Fonds de commerce, Immeuble, Local commercial, Loft, Longère, Maison, Manoir, Moulin, Murs, Parking / box, Programme Neuf, Terrain, Terrain de loisirs, Villa, - Saint-Quay-Portrieux, Saint Quay, Binic, Etables sur mer, Saint-Brieuc, Plouha, Plérin - L'agence Guy Hoquet l'immobilier Saint Quay Portrieux vous propose des biens à la vente et location sur saint quay et sa région : maisons Portrieux, appartements Saint Quay, terrains...

LE VIAGER

 

Tout sur le Viager

Le Viager peut constituer une solution intéressante en tant qu’investissement ou pour un acquéreur qui n’a pas besoin d’occuper les lieux immédiatement. Tout savoir sur cette possibilité.

 

Viager : Contrat de vente d'un bien immobilier par lequel l'acheteur (le débirentier) verse au propriétaire (le crédirentier) une rente jusqu'à son décès. Le prix de la vente peut être converti en totalité en rente viagère, mais le plus souvent les parties (acheteur et vendeur) conviennent qu'une partie du prix sera payée au comptant au vendeur lors de la conclusion de la vente (ce que l'on appelle le bouquet).

 

Ainsi, dans le cadre d’un achat en viager, le débirentier verse, en échange de la nue-propriété, (droit de disposer d’un bien à sa guise, de le modifier ou même de le détruire) une partie du prix sous forme de rente au crédirentier et ce pendant toute la durée de vie de ce dernier.

 

Désormais nu-propriétaire du bien en question, le débirentier obtiendra la pleine propriété à la mort du vendeur. En attendant, le crédirentier garde s’il le désire l’usufruit, soit la jouissance du bien. En d’autres termes, il peut éventuellement occuper les lieux. Le prix de la vente dépendra donc de la durée de vie du crédirentier. Cependant, si le vendeur venait à disparaître dans les 20 jours après la signature du contrat, la vente serait automatiquement annulée.

 

Dans certains cas, le crédirentier peut demander à la signature du contrat le versement d’un bouquet, soit une somme payée comptant : une simple option dont le montant de la transaction est à déterminer entre les deux parties. Le montant de la rente doit être fixé conjointement par les deux parties en fonction de la valeur du bien, de l’âge du crédirentier et de son espérance de vie.